La Télévision

Mieux la comprendre, pour mieux la regarder
Aller directement à la fiche atelier

   Qu’est ce que la télévision ?

Inventée à la fin du XIXe siècle, le premier poste de télévision est commercialisé dans les années 1930. Cette prouesse technique va profondément transformer notre société et notre rapport à l’information.

Les avancées technologiques qui accompagnent l’évolution de la télévision, tant dans les systèmes de transmission que dans l’usage qu’il en sera fait, permettent aujourd’hui de parler de la télé comme d’un “mass média”. C’est à dire d’un outil capable de diffuser de l’information à un très grand nombre de foyers simultanément.

Le rôle de la télévision

Certaines personnalités du monde de la télé tels que John Reith, l’un des fondateurs de la BBC, concevaient le média télévisuel comme service d’utilité publique, et appliquaient à ce média trois objectifs fondamentaux : informer, éduquer et divertir. Par « éduquer », il entendait permettre à la société d’apprendre les uns des autres et de mieux vivre ensemble.

Désormais le divertissement est la grande priorité. L’information vient ensuite, tandis que l’éducation n’occupe qu’une petite place dans le paysage audiovisuel et ce, même pour les chaînes publiques. La télévision s’est donc quelque peu éloignée de l’objectif premier posé par John Reith. Ce n’est pas là le seul changement. Aujourd’hui, les émissions de divertissement sont prépondérantes. Les chaînes sont entrées dans une logique commerciale et concurrentielle. Elles s’appuient sur des nouveaux modèles économiques qui demandent d’avoir le plus d’audimat possible et utilisent à cet effet des techniques publicitaires ou de marketing.

L’information à la télévision

Aujourd’hui, Internet est le principal vecteur d’informations et la rapidité à laquelle elles circulent ont bouleversé la manière que nous avions de suivre l’actualité. La télévision a longtemps été le principal média d’information et le 20 heures une véritable institution.

De nos jours, il faut couvrir l’actualité en temps réel, le travail des journalistes s’est accéléré et le sensationnel prend souvent le dessus. Les chaînes d’infos en continu qui ont vu le jour ces dernières années se sont adaptées mais la qualité du contenu s’en ressent. Les informations sont traitées dans l’urgence, avec un manque de recul sur les événements inhérent à la contrainte temporelle imposée par cette course à l’information.

Télé… réalité ?

Le divertissement occupe désormais une place prédominante dans les grilles des programmes. Il faut séduire le spectateur, l’amuser, le maintenir en éveil. Un grand changement a été provoqué dans ce domaine avec l’apparition de la téléréalité. Montrer au spectateur que des gens ordinaires peuvent avoir accès aux plateaux de télévision et lui donner la possibilité d’intervenir dans le processus d’une émission, sont autant de moyens d’accrocher son attention et de renouveler la notion de divertissement.

“Loft story” est la première émission du genre diffusée en France en 2001. Depuis, ces programmes se sont multipliés, de nombreuses chaînes et boîtes de production se sont spécialisées dans ce nouveau format d’émission. Tout est fait pour permettre au plus grand nombre – et surtout aux jeunes – de s’identifier, de se rêver en star de demain. Plusieurs fois, en atelier, nous avons entendu : « Plus tard je veux faire de la téléréalité et être connu.e ».

Mais la réalité de ce qui se joue derrière est parfois méconnues. La télé dite “réalité” est avant tout une émission avec toutes les contraintes associées : conditions de participation, exigences temporelles et techniques liées à la création d’un programme. Tournage, montage, son, images, ces notions sont trop souvent oubliées par nous, téléspectateurs.trices. Ne sommes-nous pas, dès lors, en droit de nous demander de quelle réalité nous parlons ?

La télévision, un média qui s’adapte

La télévision occupe une place considérable dans les foyers et reste une source d’information privilégiée lorsqu’il s’agit de suivre l’actualité tant mondiale que régionale. Cependant, son impact sur la société – encore difficile à calculer par manque de recul- et l’évolution de son contenu font émerger une certaine perplexité chez certains.

Avec l’apparition des smartphones, l’explosion des réseaux sociaux, l’accès quasi généralisé à Internet, on aurait pu croire que la télévision allait rapidement disparaître. Cependant, le média préféré des français a su s’adapter et se formater aux nouveaux usages numériques. Le développement des émissions en replay, les plateformes VOD accessibles sur le net sont des exemples d’adaptation de ce média à la révolution numérique.

%

des français sont équipés d'un téléviseur

86% des personnes interrogées disent regarder la télévision tous les jours, les autres réponses étant de temps en temps ou rarement (11,3%) et jamais (2,4%)

Champ : France métropolitaine, individus âgés de 16 ans ou plus. Source : Insee, SRCV-Silc.

insee

institut national statistique et des études économiques

LES JEUNES ET LES ECRANS : MOINS DE TELE, PLUS D’INTERNET ET DE REPLAY

Selon une étude du Centre supérieur de l’audiovisuel (CSA) basée sur les chiffres de Médiamétrie, les usages de la génération des 13-24 ans ont considérablement changé ces dernières années. Les jeunes privilégient les écrans connectés et délaissent la télévision au profit des émissions en replay. Ils utilisent principalement le smartphone, la tablette et l’ordinateur. Et lorsqu’ils regardent la télévision, c’est sur Internet.

Au cours de l'été, les internautes ont effectué davantage de recherches sur Google depuis leurs smartphones que depuis leurs ordinateurs.

1h30 : c’est le temps moyen quotidien que les 13-24 ans passent devant la télévision, quand la population française y consacre 3h45 par jour. Une consommation en baisse de 7 % par rapport à 2009 pour des jeunes qui privilégient de plus en plus la télévision de rattrapage (replay). L’écran a changé et la télévision se consomme désormais sur ordinateur et sur smartphone beaucoup plus que sur l’écran du salon.

Les trois quarts des jeunes de 15 à 24 ans ont regardé des programmes en replay ou en direct sur un autre écran que le téléviseur, au cours des 12 derniers mois (contre une personne sur deux pour l’ensemble de la population). Si on prend en compte leur usage du replay, leur consommation de programmes télé est deux fois supérieure à celle de l’ensemble de la population.

+ 36 % : c’est la progression entre 2009 et 2013 des connexions à Internet des jeunes de 13 à 24 ans. C’est le seul usage en augmentation, puisque la radio semble perdre de son attrait (– 3 %) et que la télévision (replay compris) reste stable.

Article du journal Le Monde.fr du 11.12.2014 – Mis à jour le 16.03.2015 – Par Matteo Maillard

En pratique

La télévision

Aller à la fiche atelier

   Pour aller plus loin

  • lesite.tv, la plateforme pédagogique gratuite pour les enseignants éditée par France Télévisions.

https://www.lesite.tv/edutheque/

Lesite.tv, l’offre gratuite à destination des enseignants, propose un catalogue de contenus pédagogiques vidéo et audio indexés par point clé du programme scolaire. Issus du catalogue de France Télévisions et des catalogues des acteurs de l’audiovisuel public et documentés par Canopé, Ces contenus, accessibles en streaming et téléchargement, permettent aux enseignants de préparer et d’illustrer leurs cours sur des sujets en lien avec :

  • les programmes scolaires,
  • l’actualité et son décryptage,
  • l’éducation aux médias,
  • le vivre ensemble…

Lesite.tv est au service de l’éducation pour Éduthèque et avec le soutien de Canopé.

Conditions d’accès :

– Être enseignant du 1er ou du 2nd degré dans un établissement public ou privé sous contrat ;

– Posséder une adresse professionnelle en @educagri.fr, @cneap.fr,@espe-[académie].fr ou @reseau-canope.f

– Enseigner dans un établissement étranger de la mission laïque ou du réseau de l’AEFE.

felis id lectus elit. vulputate, risus Donec risus.